lundi 23 mai 2016

Assistée



Parce que l’État choisit de poursuivre les petits innocents plutôt que les gros coupables

Bonjour,

Aujourd'hui je viens partager avec vous mon expérience "d'assistée de l’État", car j'en ai gros sur le cœur.

Oui je suis au RSA, et ceci depuis 2014. Enfin depuis 2012, car j'étais bénéficiaire et puis plus, et puis re, et puis plus, et puis re sans interruption depuis 2014.

Pourquoi suis je au RSA?

Car le 28 février 2012, j'ai fait un AVC alors que j'étais en formation infirmière. N'étant pas salariée, je n'ai pas pu prétendre à des indemnités journalières de maladie, ni à des allocations chômage lors de ma démission définitive forcée en 2014. (J'ai fait 2 essais de reprise en 2013 et 2014, puis ai eu à faire le constat que je n'étais plus en mesure d'apprendre et d'exercer ce métier, en raison des séquelles de l'AVC)
A t-il été simple de bénéficier du RSA?

Évidemment non. Je me suis fait assister par le pole social de ma ville, la situation étant compliquée et ne rentrant pas dans les cases du formulaire. Précisément c'est la secrétaire médico-sociale du centre qui m'a aidé. Il y a bien 2 assistantes sociales mais comme partout le public des structures augmentent alors que l'effectif en personnel non, voir diminue.
De plus, le traitement du dossier et le versement du RSA à pris 6 mois. Rebelote quand j'ai fait de nouveau une demande lors des échecs de reprises.
6 mois sans ressource, 6 mois ou, s'il n'y avait pas eu mes parents, j'aurais fini sous les ponts, endettée.

 Pourquoi j'en ai gros sur le cœur aujourd'hui?

J'ai reçu une lettre recommandée aujourd'hui m'informant que j'ai trop perçu de RSA, et que je leur doit 1443.99€.

En fait ce n'est pas la première que je reçois. J'en avais reçu une au mois de Mars. Qui après renseignements pris auprès de la charmante ( à l'époque ) dame  joignable par vision-conférence au point info 14 de ma ville, était une erreur informatique. Tous comme le non versement de mon RSA
le dit mois de mars, 8 jours plus tard. Heureusement qu'il me reste un peu de sous de côté sur mon livret A pour que le prélèvement du loyer ne soit pas refusé. Enfin pas si sûr (voir plus loin)

Donc une nouvelle fois, je me suis rendue dans le point 14 de ma ville pour m'enquérir du pourquoi comment de cette dette
J'obtiens une vision-conférence avec une dame de la CAF, mais pas celle de la dernière fois. Beaucoup moins précise dans ses connaissances, qui se contente de me lire les modifications apportées à mes déclarations trimestrielles suite à mon contrôle de janvier.

On peut être contrôler quand on bénéficie du RSA?

Oui. On vous donne un jour de contrôle à votre domicile et on regarde tous vos papiers administratifs : déclaration d'impôts, facture téléphone, EDF, ..., carte grise, assurance du véhicule. On vient aussi contrôler le nombre de personnes vivants dans le foyer. On traque les fraudeurs. Soit!
Je n'avais rien à me reprocher donc ... allez y! Je répondrais à vos questions sans soucis. Le contrôle s'est bien passé. Je n'ai rien à cacher je vous dis!

Après coup, on m'a juste redemandé mes relevés de solde mois par mois de livret A depuis que je suis bénéficiaire. Oui parce qu'ils savent tout. On est fiché!! Enfin presque. Mais soit!

SAUF QUE : La secrétaire du pôle social m'avait dit que l'argent placé à déclarer chaque trimestre concernées les sommes au delà de 12 000€. Ils mettent le plafond qu'ils veulent, mais effectivement çà me semble logique.

OR PAS DU TOUT : Il fut un temps ou c'était le cas (du temps du RMI) mais désormais il faut tout déclaré, même les 20 euros d'étrennes de Mamie que vous gardez de côté pour la sortie au zoo de cet été avec vos enfants.

D’OÙ LA DETTE!
Et oui Madame, vous avez de l'argent placé, et vous ne nous l'avez pas dit. Quand on est au RSA, donc dans une situation précaire, il faut déclaré le moindre centime que l'on arrive à mettre de côté pour les "au cas où".

Pourquoi j'ai de l'argent placé?

Déjà, je n'ai pas des mille et cents. Il m'est resté des économies que j'avais mise de côté pour mes 3 ans de formation infirmière. Qui ont diminués nettement depuis car je ne suis pas devenue infirmière,  pour les raisons exposées plus haut.

Parce que lorsque la CAF m'a versé les RSA avec jusqu'à 6 mois de retard, je n'ai pas gardé l'argent sur mon compte courant. Ça vous parait pas logique à vous?

Parce que cela me rassure d'avoir un peu d'argent de côté. Pas vous?
On sait jamais, un RSA non versé pour cause d'erreur informatique, un frigo qui vous lâche, une grosse réparation à faire sur ma voiture (qui va prendre 20 ans à la fin de l'année!! Je ne pensais pas la mener jusque là, évidemment si j'avais été infirmière j'en aurais changé plus tôt je pense) en bref... De quoi voir venir un peu. Comportement responsable et courant. Non?

ET BIEN LA CAF ME MONTRE QUE J'AI TORD!!!
Enfin pas exactement. Je peux faire ça mais pas à la banque. Sinon cela influe sur le montant du RSA que l'on vous verse. Donc en janvier prochain, soit vous refusez les étrennes de Mamie, soit vous les dépensez, ou enfin, soit vous les mettez  sous votre matelas,... ou dans votre placard de cuisine caché derrière les conserves de betteraves ou...je cherche...caché dans votre culotte.

MAIS PAS SUR VOTRE LIVRET A. Qui comme tout le monde le sais, est un livret que seul les gens très riche sont en mesure d'ouvrir.

Pour ma part, je vais "solliciter une remise gracieuse totale de la dette" à la commission de recours amiable de la caf de mon département.
ET Dés demain, j'appelle ma banque, pour vider et fermer mon livret A. Et je vais dépenser cette argent, ... ou le planquer sous mon matelas ... ou derrière les conserves de betteraves ou les cacher dans ma .... enfin vous avez retenu la chanson.

Si vous êtes arrivé(e)s jusque là, je vous remercie de l'intérêt que vous portez à mes mots.

Comme je suis dans les remerciements.
Je tiens à remercier mes reproducteurs biologiques qui m'ont assisté financièrement et moralement depuis mon changement contraint et forcé de mode de vie. Ainsi que l'assistant personnel de ma mère, son mari, qui me soutient comme s'il était mon reproducteur biologique. Sans eux, pas de contrat de location d'appartement maintenue faute de paiement des loyers, idem pour le téléphone, l'edf, ... et toutes les factures ou il faut payer quoiqu'il arrive, même si l'argent va arriver mais là j'attends que la caf instruise le dossier et ouvre les droits. Sans eux, pas de voiture (entretien, contrôle et j'en passe), pas de vêtements pour ma fille, pas de vacances ni de loisirs pour ma fille, et bien d'autres. Enfin de ma part car elle a un père qui est présent.
 
Mais pour lui aussi c'est difficile. C'est aussi ce qui fait que les gens qui travaillent et ont du mal à s'en sortir, en veulent aux assistés comme moi.

Enfin vous l'aurez compris, Merci à mes parents. Merci au père de ma fille d'être présent pour elle, là ou je pêche faute de moyens financiers.
Je remercie également mon chéri. Notre relation ne peut pas être équitable. Forcément c'est plus souvent lui qui m'invite au ciné ou au resto que moi par exemple. Sans oublier qu'il est un des premiers (avec Maman) à recevoir mes coup de fils en pleurs de colère ou de déprime lié à ma vie et tous ce qui n'auraient pas du se passer comme çà, et que c'est vraiment injuste, et que j'en ai vraiment marre, et que si je n'avais pas tous ces gens autour de moi, y'aurait bien longtemps que je me serais ouvert les veines. (Parce qu'on dit aussi se tirer une balle, mais on oublie qu'on est pas au Etats Unis, les armes à feu ne sont pas en vente libre! )

Alors la prochaine fois que vous râlerez contre ces p****** d'assistés qui ont tous et nous qu'on en chie à joindre les 2 bouts alors qu'on travaille et qu'on a droit à aucune aide, que ce doit être la belle vie pour eux...

Demandez vous ce qui les a amené à cette situation. Quel est leur quotidien RÉELLEMENT. 
Et puis demandez vous ce qu'est celui des gens qui gagnent en 1 an ce que vous gagnerez en toute un vie. 

Car concrètement, les assistés, les gens qui bossent comme vous peut-être, vous savez, vous les avaient sous les yeux, mais les autres tout en haut. Et pourtant ce sont les plus grands fraudeurs. Parait-il que s' ils versaient tout l'argent qu'ils doivent à l’État, il n'y aurait plus de Dette, plus de trou de la sécurité sociale...

Désolé je m'égare... mais je réagis à certains messages que j'ai lu et qui circulent sur Facebook,
Ah Facebook! [Soupir]

Ce sera pour une autre fois.

Je remercie ceux qui ont lu jusqu'au bout. Écrire cet article m'a en tout cas apaisé. Je m'en vais écrire ma demande de "remise gracieuse" et la poster en lettre recommandé s'il vous plait.

Je vous souhaite une bonne journée
A Bientôt

Ladykat






1 commentaire:

  1. Bonjour,
    Ça a dû être difficile d'écrire cet article et pourtant personne n'a réagi. Je tenais donc a commenté. Je pense que les gens ont tendance à confondre les personnes qui ne peuvent, malheureusement, pas travailler pour gagner leur vie et qui préférerait, plus que tous, ne pas être à l'assistance sociale et ceux qui refuse de travailler et qui cherche par tous les moyens de ne rien faire de leurs journées. Ce que les gens oublient aussi c'est que, malheureusement, les indemnités ne sont pas versées à partir du moment où l'incapacité de travail arrive. Les institutions étatiques ont besoin de beaucoup de temps avant de statuer sur un cas. Il leur faut parfois plus de deux ans. Et en attendant, la personne en incapacité de travail se retrouve sans revenu. Et personne ne s'indigne de leur situation. Je ne suis pas dans une situation semblable mais ma mère s'est retrouvée dans une situation semblable et une ancienne collègue qui après deux ans n'a toujours pas eu de réponse. Je te remercie pour cet article car il met en lumière une situation peu connue des personnes.

    RépondreSupprimer

Articles les plus consultés