vendredi 18 mars 2016

Rebondir



Bonjour,

Aujourd'hui je veux vous parler des choses que j'ai mises en place pour dépasser mes coups de déprime. J'appelle cela REBONDIR.

Que l'on souffre ou non de dépression chronique, notre humeur n'est jamais de niveau égal. Mais pour moi, ces vagues d'humeur sont plus amples et plus lourdes de conséquences. Surtout le creux des vagues. 

Pour rebondir ou ("redresser la barre"), je me répète les conseils de ma Maman, ainsi que ceux donné par les infirmiers psy du CMP (Centre Médico-Psychologique) que je fréquente si besoin.

6 astuces pour rebondir, c'est parti :

1. Se nourrir et s'hydrater correctement.

      Ca parait bête comme conseil mais quand je déprime, je mange peu ou pas. Souvent je ne mange que du sucré, (que des petits-déjeuners). Avez vous remarquer que la qualité de notre alimentation influe sur notre moral. Je me sens mieux au sortir d'un repas dans un restaurant gastronomique que d'une cafétéria de galerie marchande. Donc quand je ne vais pas bien, je sais qu'un bon repas peut m'aider à enclencher la roue vers le mieux. Et si vraiment rien ne passe, je commence par une boisson (sans alcool bien sûr) : eau, jus de fruits, thé, café, chocolat. Souvent cela aide mon appétit à se remettre en marche. Et quand on a l'estomac plein, on a plus d'énergie pour se bouger. Ne dit-on pas quand l'appétit va, tout va...

2. Se laver et se changer

     Quand je déprime, même si j'ai pris un petit-déjeuner en me levant, bien souvent je n'ai même pas eu le courage de me brosser les dents. Donc là est la 1ere étape pour un mieux être : Se laver les dents. Une douche aide aussi à se délasser de nos ruminations (et nos muscles accessoirement ). C'est symbolique mais elle nous lave de nos idées noires
     Changer de vêtements fait du bien. Si vous devez ou prévoyez de sortir, mettez des affaires dans lesquelles vous êtes à l'aise. Un jean et un pull. Inutile de mettre la barre trop haute avec une robe, des talons, et je ne sais quoi encore. Quand le moral n'est pas top, on ne s'aime pas beaucoup et on ne veut pas attirer les regards. Sauf si vous vous sentez l'envie de le faire et que çà vous fait plaisir. Là du coup je dis oui. Foncez, vous êtes sur le bonne voie. 

3. Prendre soin de son intérieur

     Je ne parle pas ici de refaire la déco, quoi que, un nouveau cadre ou un jolie vase font du bien au moral. Je parle du basique. Ma routine à moi : je fais mon lit, je débarrasse et nettoie ma table à manger. Je m'occupe de la vaisselle (je la met dans le lave-vaisselle) si il faut la faire, souvent je reporte :S . Je passe un coup de balai ou d'aspirateur. Je ramasse les 2 ou 3 choses qui trainent. Je retape le canapé ou range mon bureau. Si j'ai le courage je met une lessive à faire. 
     S'occuper les mains permet de s'occuper l'esprit. On peut dire aussi, faire du claire chez soir c'est aussi faire du claire dans sa tête.  
     Le principe de la to do list (listes de choses à faire) marche bien. Une petite croix quand chaque chose est faite. C'est encourageant de voir les petits croix s'enchainer et gratifiant. " J'ai fais toute ces choses alors que je vais pas fort!" :)

4. Se changer les idées

     Le but est d'arrêter de ruminer ce qui nous rend tristes. La télévision et l'ordinateur sont de faux amis dans ce cas. C'est vite chronophage et on en ressort vidé, blasé et écoeuré. Sauf si c'est dans un but précis : regarder un programme culturel, faire une recherche pour une prochaine sortie, regarder comment détacher la moquette de la chambre, ...

     Je conseillerai plutôt de pratiquer une activité. Toujours dans l'idée d'occuper ses mains pour occuper ou vider sa tête. Donc forcément, en premier je pense aux activités manuelles : 
-soit purement créatives. Les coloriages (type mandalas ou autre) ont apparemment un pouvoir apaisant. Moi je bloque parfois car j'ai peur de mal choisir mes couleurs et de gâcher ma page, je me met moins la pression pour faire une page de scrap ou une carte. 
-Mais ça peut être une activité manuelles utiles. Depuis combien de temps je râle après les boutons de ma veste qui vont se faire la malle les uns après les autres? C'est le moment d'attraper un fil et une aiguille. Ou coller/fixer je sais pas quoi. 
     Quelque chose qui ne vous met pas en défaut. Si vous vous attaquez à quelque chose que vous n'avez pas l'habitude de faire, vous risquez de vous mettre en échec, et ça irait dans le sens contraire de notre rebond recherché.

     Le mieux reste de sortir de chez soi. Pour marcher dans la nature dans l'idéal. Mais je suis la première à avoir du mal à me motiver à le faire seule. Pourquoi pas pour aller faire une course. Si vous n'habitez pas près du centre, garer vous sur une place et faites vos courses à pied : la poste, le boulanger, la bibliothèque... Vous allez croiser du monde, et même si au début vous serez mal à l'aise de présenter votre tête des mauvais jours, vous verrez que l'expression de votre visage ne sera pas la même à la fin de cette balade. Enfin j'espère. Mais pour moi çà marche.

5. Ecrire pour se vider la tête

     Ecrire ce qui nous tracasse nous permet aussi de se vider la tête. Certaines personnes ont même le rituel de brûler leur support après. (mieux vaut écrire sur papier que sur ordinateur dans ce cas!!) Mais une fois les mots (ou maux) sur le papier, ils ne pèsent pas ou moins sur notre moral. Ca demande du recul sur les évènements qui nous attriste, ce que l'on n'est pas toujours en mesure d'avoir. Mais ça peut être salvateur, croyez moi. ^^

6. Voir et/ou parler à d'autres humains

     Que ce soit par téléphone, autour d'un café. L'Homme est un animal social comme disait je ne sais plus qui. Il ne suffit de pas grand chose. Le bonjour à la boulangère. Une demande conseil lecture à la bibliothécaire ou à la libraire. Quand je ne vais pas bien, je me replie sur moi et je ne prend contact avec personne sauf avec ma Maman et/ou mon chéri. Mais si vous en avez la force, inviter une copine à boire un café. Pas forcément pour lui confier vos problèmes. Juste pour discuter de passe-temps que vous avez en commun ou des gens que vous connaissez. "Et un tel, qu'est-ce-qu'il deviens?" Ou bien aller voir un film avant ( ou regarder un DVD) , ça vous fera un sujet sur lequel démarrer.
      Echanger avec les autres c'est la preuve que l'on existe. Et ça fait du bien. Quand je ne vais pas bien, je me force à accompagner ma fille à l'école. Et  sur la route (du retour surtout), je dis bonjour aux gens que je croise à chaque fois. Qui emprunte le même chemin que moi. Je ne connais pas leur nom ni parfois ou ils habitent mais je les croise à chaque fois. Le plus dur c'est le premier bonjour (parfois on commence par un sourire). Mais si vous le faites à chaque fois, ça deviendra une habitude pour l'un comme pour l'autre. Et c'est très agréable de commencer la journée par 3 ou 4 bonjours même à des anonymes.  

Voilà donc quelques astuces pour REBONDIR. N'hésitez pas à partager les vôtres en commentaires. 

A bientôt ;)

Ladykat



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Articles les plus consultés